Vente d'un Piano François Berden droit de 1931 en parfait état. Etat concert !

1

Berden : Manufacture royale de piano ! Piano haut de gamme de 1,30 m de haut. Piano belge. Accordé parfaitement au diapason 440 mhz et avec une mécanique parfaitement réglée. Table d'harmonie en ordre. Clavier impeccable ! Le piano a une valeur spéciale car il est dans le style art déco. Etat impeccable, pour concertiste ou étude. Ancun frais. Tenue d'accord parfaite. Très bonne sonorité. C'est un piano de marque aussi... Meuble en parfait état, proche du neuf !

Prix :aux enchères sur ebay à partir de 20 euros...

Doit partir absolument cause déménagement ! Notez que le prix est ridicule vu la qualité de l'instrument !

Mail : ch.delplanche@scarlet.be

Christophe Delplanche

Rue Clémenceau, 88

7012 Jemappes

 

Tél : 065/822104

Note : c'est en face de la  gare de Jemappes (Mons)

1

Je joue sur mon Berden

15

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

16

17

18

19

p

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_d%C3%A9co

Note : le piano date de 1931

Art déco De 1920 à 1939, et comme une continuation à l'Art nouveau d'avant la Première Guerre mondiale, l'Art déco fut un mouvement artistique extrêmement influent surtout dans l'architecture et le design, mais concerna en fait plus ou moins toutes les formes d'arts plastiques.

Le style Art déco tire son nom de l'Exposition internationale des Arts Décoratifs et industriels modernes qui se tint à Paris en 1925. Caractéristiques : Autant les formes de l'Art nouveau étaient ondulantes, très détaillées et prenaient exemple sur la nature, autant l'Art déco s'est tourné vers des formes épurées et essentiellement géométriques. La courbe, encore très présente aux débuts de ce mouvement, tend à disparaître progressivement au profit de l'angle droit, notamment avec le courant De Stijl. Les caractéristiques du mobilier Art déco Les formes des meubles Art déco restent classiques, avec des sièges d’inspiration Directoire ou Restauration. Ce style influencé par l’art cubiste privilégie aussi des volumes et des formes géométriques simples : volumes arrondis ou formes rectilignes et épurées.

http://www.berden.fr/index.html  BERDEN HIER Créée en 1836, la société BERDEN était à la fin du 19 ème siècle la manufacture de pianos la plus importante de Bruxelles en Belgique. Elle comptait alors 90 ouvriers et produisait déjà un piano par jour. La maison se fit connaître lors de plusieurs expositions universelles à Londre et à Paris où elle obtint de nombreuses médailles. Le compositeur et critique musical François - Joseph Fétis rapport dans la Revue et Gazette Musicale de Paris que les pianos droits BERDEN viennent en tête de classement sur 99 pianos présentés. Il souligne la rondeur du son et la puissance des basses "rares" dit-il pour ce type d'instrument.

http://www.pianosesther.be/Berden.htm

François Berden (Manufacture royale de pianos) La manufacture de pianos est fondée par le banquier Berden à Bruxelles en 1836 sur les cendres de l'atelier d'Herman Lichtenthal, facteur de pianos originaire de Silésie qui s'installe à Bruxelles en 1823. La firme devient la plus importante fabrique de pianos en Belgique dans la seconde partie du 19ème siècle. Vers 1874, la société est liquidée et passe dans les mains des frères Campo d'origine rhénane qui produisent d'excellents instruments. Le nom Berden (avec parfois l'ajout Manufacture royale de pianos) reste employé après les années 1920 alors que la fabrique est reprise par Léon Boen (Berden & Cie, Léon Boen successeur), qui cessera ses activités dans le courant des années 1950.

Pour la petite histoire, on sourira de savoir que le nom Berden est aujourd'hui utilisé pour mettre en valeur une fabrication chinoise qui n'a aucun lien historique ou technique avec l'ancienne Manufacture royale de pianos François Berden de Bruxelles (Belgique). Surfant sur le passé prestigieux de Berden, le hold up est too much. L'arnaque aussi puisqu'il est dit que "la fabrication est reprise (sic) en s'inspirant (sic) des résultats obtenus (par Berden)". Les modèles chinois sont présentés en affirmant tout et son contraire. Un bas de gamme, pourquoi pas, correct, fabriqué en Chine devient un piano d'esprit européen : c'est ceci qui n'est pas honnête. Paris, Londres, l'Allemagne, la Belgique viennent au secours ; "le cadre est beau, doré finement, à l'anglaise" (sic). Il suffit d'y croire. A propos : sur le prix catalogue vous obtiendrez en insistant le prix réel (vous passerez ainsi d'environ 4 500 € à environ 2 500 €. C'est le retour à la réalité, le prix normal d'un piano chinois de base...)

http://www.pianosesther.be/

Comment se comporter avec sonpiano ?

Un bon emplacement est aussi celui où le piano n'est pas soumis à des variations directes, irrégulières et importantes de température et d'humidité. Ce n'est pas tant le froid ou la chaleur qui importe mais la combinaison de la température et du degré d'hygrométrie. L'absence de brusques et permanentes variations de ces facteurs est une grande source de stabilité de l'instrument.

 

Visitez mon site sur la facture de piano : Cliquer ici !

 

p

Mail : ch.delplanche@scarlet.be

ch.delplanche@scarlet.be

Web : http://www.delplanche.be

 

Tél : 065/822104