[Page livre 4 : en imprimé]


[Menu de navigation]

[Livre n°1 imprimé ] [Livre n°2 imprimé ] [Livre n°3 imprimé ] [Livre n°4 imprimé ] [Livre n° 1 cursive ] [Livre n°2 cursive ] [Livre n°3 cursive ] [Livre n°4 cursive ] [Méthode] [ 4 Livres en Alphas ] {ATELIER LECTURE}

 

 

 


 

[Menu du livre 4 en imprimé]

01) Le rat, le chat et le caniche : Illustration : Dessin 42, 43

02) La chanson des "on" : Illustration : Dessin 44

03) La pêche : Illustration : Dessin 45, 46

04) Les koalas : Illustration : Dessin 47, 48

05) Sami court vite

06) En revenant de l'école


(01) Le rat, le chat et le caniche

Le caniche part de sa niche car le rat l'a mordu. Le chat chasse le rat, la vache suit le chat, le cheval marche derière et puis le fermier arrive.

Il tire le cheval et l'attache à la charette ; il attrape la vache et lui accroche une grosse cloche ; il cherche le caniche et le lie à sa niche.

Il appelle le chat et lui dit : "Cherche le rat et attrape-le ; s'il t'échappe tu seras battu."

Le chat a vu le rat se glisser dans l'écurie, il murmure entre ses dents : "Attends, méchant !" et il s'approche très lentement.

Le rat rapide comme une fusée, en sort déjà et arrive dans les jambes de la vache.

Terrifiée, elle se met à danser et à gambader avec sa cloche sonnant très fort !

Le cheval attiré par le bruit, s'amène avec sa charrette et n'a pas le temps d'éviter la vache, arrivant comme une balle avec ses cornes en avant...

Alors, pan ! Les cornes de la vache se plantent dans les planches de la charrette, le cheval se met à ruer et ils culbutent ensemble dans le fossé !

Sans attendre, le rat repart encore plus vite vers l'étable ; il n'a pas pensé à la niche juste à côté de la porte...

Or, le brave caniche est encore solidement attaché ; il n'a pas pu être de la chasse et en est fort triste car il déteste les rats et, de plus, il a été mordu.

Immobile, il regarde le chat prendre un grand virage et arriver, juste à temps, à barrer l'entrée de l'étable.

Alors, le rat se sent perdu, car d'un même élan formidable, le caniche et le chat chassent dans l'angle de la niche et le tuent !

Le fermier, enchanté du splendide réusultat obtenu par nos amis, s'écrie : "Bravo, mes amis !"

Alors, avec la vache et le cheval finalement sortis du fossé, ils se mettent à danser en chantant :"Le rat est mort, tralala, vive le caniche, vive le chat. Le rat est mort, tralala, bravo caniche, bravo chat !"


(2) La chanson des "on"

Mon petit chaton, chantons une chanson.

 

 

 

 

Les marrons sont bons, les ballons sont ronds, allons près du pont. Mon petit chaton, à l'ombre du pont, tapons sur les ballons, mangeons les marrons et dansons en rond !


(3) La pêche

Pendant les vacances, Sami apprend à pêcher et cela l'amuse énormément.

 

 

 

 

Cet après-midi, il espère attraper une truite.

"C'est très facile, dit-il, on jette le fil comme ça, puis on tire comme ceci et ça y est !"

"Espérons !" dit Papa. "Je prépare ma casserole !" dit Mami.

Le temps est superbe, les hirondelles dessinent des zigzags et des ronds dans le ciel pur, la rivière est transparente.

 

 

Sami se met à une bonne place à l'ombre d'un arbre et il attache un ver de terre à son hameçon.

A ce moment, il lance son fil ; c'est difficile !

Pour y réussir, il se balance longuement d'une jambe à l'autre, puis il lève son bras et hop !

Le fil bondit vers le sommet de l'arbre... et y reste accroché !

Tristement, Sami le regarde pendu à une branche, avec son ver de terre balancé par le vent.

Alors, une chose stupéfiante arrive. Une hirondelle lancée comme une flèche happe le ver de terre et reste prisonnière ! Sami, désolé, la regarde se débattre avec violence. Oh comme il aimerait lui venir en aide ! mais il ne sait comment faire.

Papa apparaît près de lui et s'écrie : "Tu as réussi là une pêche étonnante ! Mais je vais vite délivrer cette belle petite créature !"

Alors, il s'élance de branche en branche et saisissant l'hirondelle avec adresse, il détache délicatement l'hameçon accroché dans sa gorge.

La petite bête retombe épuisée, mais Véra, venue à son aide, la prend tendrement et elle lui donne des caresses et des baisers.

La petite victime se remue faiblement, elle s'étire et essaye ses ailes.

Finalement, dans un grand effort, elle s'élance dans le ciel clair et s'envole à tire d'aile !


(4) Les koalas

Le reporter partit en kayak à la recherche de belles images.

Il avait pris sa caméra et mis son képi kaki, mais il dut faire des kilomètres avant de rencontrer des koalas sur la branche d'un arbre.

En rentrant chez lui, le reporter prit un taxi et ce fut une aventure. Le klaxon du taxi se mit à corner sans arrêt et un policier s'approche exaspéré : "Tu exagères ! dit-il.

Examine ton klaxon et fais-le taire !"

Le patron du taxi répondit avec une extrême politesse : "C'est exact et je vous prie de m'excuser ; je vais explorer l'objet et m'efforcer de le calmer."

L'homme tenta de le faire taire, mais le klaxon hurlait de plus en plus.

 

 

 

 

Le policier était fâché et parlait de dresser un procès verbal : "Et j'exigerai une surtaxe de cent et dix francs !" disait-il.

Comme il achevait de parler, un fracas formidable se fit entendre : Le klaxon venait d'exploser !

Un silence profond s'en suivit et l'homme du taxi n'osait plus relever la tête ; il fut surpris d'entendre un bon rire résonner dans le silence, c'était celui du policier, calmé redevenu aimable.

"Allez" dit-il, "c'est bon, circule !"

 

 

Alors, notre reporter put finalement être reconduit chez lui avec sa caméra, son képi kaki et les images des koalas.

 

 


(5) Sami court vite

"Sami, où vas-tu si vite ? dit Mami, Tu cours comme un fou !"

Sami lui répond : "Papa m'a donné des sous pour acheter un livre, car je sais lire tout à fait, je sais lire pour toujours !"

"Tu ne sais pas encore lire les mots très difficiles, dit Mami, mais tu es tout prêt d'y arriver.

Comme ce sera amusant !"

 

 


(6) En revenant de l'école

Il était une fois une petite gamine, avec un foulard rouge noué sur la tête.

Elle revenait de l'école en chantant et elle marchait vite et droit.

Un soldat lui cria :"Où vas-tu, ma jolie ?

 

 

 

 

 

 

Regarde, j'ai des poires et puis voici des noix : reste avec moi !"

Mais elle répondit : "Je vais tout droit !"

 

 

 

 

Un passant l'appela et dit :"Il ne fait pas froid ! Assieds-toi près de moi sur ce banc de bois" Mais elle reprit : "Je m'en vais chez moi !"

Une voiture s'approcha d'elle et un homme lui sourit en disant : "Crois-moi, ma petite, monte ici avec moi, je te conduirai chez toi !"

Mais notre écolière, avec son foulard rouge noué sur sa tête, s'en alla en chantant de toute sa voix : "Je ne suis pas une oie !"


[Menu général]

 


index